Rétrospective 2014 : une année charnière pour le Très Haut Débit

Rétrospective 2014 : une année charnière pour le Très Haut Débit

De plus en plus de nœuds de raccordements, un déploiement accéléré du VDSL2 et de la fibre optique, une amélioration significative des débits de certains opérateurs, sans oublier le désormais célèbre combat de Bouygues et Numericable pour le rachat de SFR. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'année 2014 a été riche en rebondissements pour le secteur des télécoms français.

La guerre des opérateurs

Avec l'arrivée de Free dans le paysage des télécoms français, le rachat de SFR par Numericable est sans nul doute l'un des événements les plus importants pour le secteur depuis une décennie. En concurrence avec Bouygues, le câblo-opérateur dirigé par Patrick Drahi s'est en effet offert SFR au début de cette année pour la modique somme de 13,5 milliards d'euros, entraînant ainsi un véritable bouleversement du marché. La nouvelle entité Numericable-SFR ainsi créée est le premier opérateur français capable de concurrencer autant sur le fixe que sur le mobile le géant Orange. Bouygues Télécom de son côté a tiré les leçons de sa défaite et a allégé ses coûts et simplifié ses offres afin d'essayer de ne pas se faire surpasser par le quatrième du secteur, Free. Ce dernier est resté fidèle à lui-même, avec des stratégies marketing aggressives, mais efficaces, misant principalement sur l'accessibilité financière de ses offres,plutôt que sur son déploiement mobile.

La rivalité entre les opérateurs français ne s'arrêtent cependant pas là et ces derniers se sont également affronté en 2014 sur un terrain plus technique qu'économique : la puissance des débits. Alors que SFR et Free se livraient une bataille sans merci en 2013, c'est Orange qui a frappé le premier en mars 2014 avec une nouvelle offre FTTH d'un débit théorique de 500 Mbit/s : la Livebox Jet Fibre. Quelques mois plus tard, en octobre, Bouygues Télécom réplique avec sa Bbox Fibre et un débit de 1 Gigabit/s. Une offre qu'Orange compte rattraper rapidement, des tests étant en cours en ce moment pour arriver à la même puissance dans les semaines à venir. Une nouvelle fois, Numericable s'est de son côté fait remarqué en quadruplant sa vitesse maximale de téléchargement, passant de 200 à 800 Mbit/s pour les abonnés LaBox Family.

VDSL2 et déploiement de la fibre

Plus largement, le dégroupage et le déploiement du VDSL2 étaient à l'honneur en 2014, particulièrement pour Free qui a dégroupé 3 fois plus que SFR avec 1 500 nouveaux centraux téléphoniques, laissant cependant de côté le déploiement de la fibre optique. L'opérateur de Xavier Niel s'est en effet contenté en 2014 de fibrer quelques zones à Strasbourg et Marseille. En parallèle, il a annoncé vouloir migrer tous ses équipements vers le VDSL2 avant le 31 décembre 2014. Orange aura lui aussi été assez actif dans le VDSL2 avec 2 400 nouveaux nœuds de raccordements (NRA), arrivant ainsi à un parc de 7 500 NRA. SFR est passé de 1 570 NRA en 2013 à 3 200 en 2014 et Bouygues de 480 nœuds à 780 en fin d'année. Selon l'Arcep, 4,7 millions de lignes, soit environ 15 % du parc français, sont éligibles en VDSL2 aujourd'hui.

Mais si les débits du VDSL2 peuvent atteindre des sommets, ils restent dépendants de la distance du foyer au centraux téléphoniques. La technologie est donc toujours moins plébiscitée par les usagers que la fibre optique dont la couverture s'est significativement densifiée en 2014. Financé par des investissements privés pour 57 % de la population et par les collectivités et l'Etat pour 47 % de la population (par l'intermédiaire des réseaux d'initiatives publiques), le Très Haut Débit a occupé une place prépondérante dans les stratégies entrepreneuriales des opérateurs français. En 2014, Orange a fibré plus de 100 communes, pour environ 60 pour SFR. Allant plus loin que les années précédentes, lors desquelles Numericable couvrait une moyenne de 400 000 foyers par an en THD, le câblo-opérateur a rendu éligible au Très Haut Débit plus de 800 000 foyers en 2014. De belles prestations qui augurent une nouvelle accélération des déploiements ADSL et fibre en 2015.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here