Recenser les points à fortes ondes électromagnétiques en France

Recenser les points à fortes ondes électromagnétiques en France

Lors d'une commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, mardi 17 septembre 2013, le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, a demandé à ce que soit publiée une liste des endroits les plus exposés aux ondes électromagnétiques de manière anormale.

Trop d'ondes électromagnétiques est mauvais pour la santé

Le ministre de l'Ecologie se préoccupe des endroits où le taux d'ondes électromagnétiques est anormalement élevé. Il souhaite que ces lieux soient recensés tous les ans pour que les opérateurs suppriment ces anomalies. Il s'agit pour lui d'un « axe de travail prioritaire du gouvernement ». Sa demande fait suite au rapport qu'a remis le comité d'expérimentation post-Grennelle des ondes, fin août 2013.

Dans ce rapport apparaît des quelques points isolés, appelés « points atypiques ». L'exposition aux ondes y est plus élevée. Deux autres rapports devraient être mis sur la table d'ici la fin de l'année. Le premier concerne la sobriété en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques. L'avis de l'Agence de sécurité sanitaire est le second point attendu et qui sera rendu public normalement le 15 octobre. En 2009, l'Anses a écarté les dangers éventuels des ondes électromagnétiques dénoncés plus tard par l'Organisation mondiale de la santé en 2011. Le nouveau compte rendu est donc très attendu par les opérateurs de téléphonie mobile.

Cet article vous a été présenté pardu groue Economiematin.fr

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here