Orange : une crainte injustifiée vis-à-vis de Numericable ?

Orange : une crainte injustifiée vis-à-vis de Numericable ?

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a exprimé sa crainte de se retrouver seul à déployer la fibre optique en France après l’annonce de Numericable de son rachat de SFR.  Des craintes imméritées quand on connaît l’important investissement financier de Numericable dans la fibre optique. 

Des engagements tenus et poursuivis

Orange qui avait signé un accord fin 2011 de co-investissement avec SFR, craint que ses engagements après son rachat ne soient pas tenus. L’accord signé permettait d’éviter les recoupements de la couverture en fibre optique de 11 millions de logements en dehors des zones très denses et prévoyait qu’Orange en équipe environ 80 % tandis que SFR, 20 %.

Seulement voilà, avec le rachat de SFR par Numericable, le patron d’Orange s’interroge et craint que cet engagement ne soit tenu. "Est-ce que le SFR nouvelle mouture, avec Numericable, va tenir ses engagements, va effectivement faire ces déploiements, là où il s'est engagé à le faire, en particulier dans les zones où il y a du câble? Il y a quelques zones où on peut être inquiet", a déclaré Stéphane Richard. Il ajoute que « si au bout du compte (le déploiement) se résume à Orange, les collectivités locales et pas grand monde derrière, ça va être compliqué d'arriver à faire équiper tout le pays en fibre optique ».

Numericable n’a pourtant jamais caché son ambition de déploiement de la fibre optique. En 2012, l’opérateur raccordait déjà 4,3 millions d’abonnés à la fibre optique et avait pour objectif en 2014 de raccorder 6 millions de foyers. 

Patrick Drahi, le patron de Numericable a par ailleurs assuré qu’après le rachat de SFR il allait tenir les engagements antérieurs de l’entreprise en finançant les réseaux d’initiatives publics de fibre optique à hauteur de 50 millions d’euros. Il a déclaré lundi que « quand on rachète une entreprise, elle poursuit les contrats qu’elle a signés auparavant ».

pour en savoir plus

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here