La simulation d’un océan dans une fibre optique

La simulation d’un océan dans une fibre optique

Vagues scélérates et fibre optique sont deux termes que l’on n’imagine pas associer et pourtant,  des expériences sont faites pour étudier l’hydrodynamique des vagues dans la physique linéaire. Les vagues scélérates ou tsunamis sont reproduits en laboratoire dans une fibre optique à l’aide de lumière. 

Les frontières de la recherche repoussées

Les vagues scélérates ont  longtemps été considérées comme une légende issue du folklore maritime. Pourtant les scientifiques se sont penchés sur la question et ont pu mettre en évidence le phénomène dans une fibre optique.

En envoyant une impulsion lumineuse dans une fibre optique en verre, les propriétés du matériau se voient modifiées : le verre au cœur de la fibre se comporte comme un fluide. Deux sons sont injectés par lasers dans la fibre ce qui va amplifier une petite modulation. Les fréquences sonores permettent donc d’expliquer sans conteste la formation des ondes génératrices des vagues géantes.

L’expérience repousse les frontières de la recherche en montrant comment une vague scélérate peut se former alors même que l’étendue d’eau observée, océan, mer, lac, canal est calme, à des moments et en des endroits où les vents et les courants subaquatiques ne peuvent seuls expliquer l’apparition de vagues d’une hauteur et d’une soudaineté complètement anachroniques.

pour en savoir plus

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here