La fibre optique : le composant d’un nouveau textile contre le cancer de la peau

La fibre optique : le composant d’un nouveau textile contre le cancer de la peau

Si on connaissait la fibre optique comme booster de vitesse de débit ou encore comme transporteur de lumière naturelle, on la connaissait moins comme composante active contre le cancer de la peau. C’est pourtant l’innovation du professeur Mordon en collaboration avec le professeur Vladan Koncar. Il a mis au point un textile intelligent capable d’améliorer la thérapie photodynamique pour lutter contre le cancer de la peau. 

Le traitement de zones sous-traitées

En effet, l’exposition prolongée au soleil peut donner naissance à la kératose actinique, un cancer de la peau au stade débutant, et pour lutter contre, des thérapies photodynamiques ont été mises au point. Pourtant, ces thérapies ne sont pas suffisamment efficaces. Pour améliorer le traitement, deux professeurs de l’École nationale des arts et industries textiles (ENSAIT) ont inventé un textile combinant fibre optique et lasers miniatures.

Le tissu, capable de projeter une lumière homogène sur toute une surface même arrondie, permet de traiter des zones de la peau sous-traitées. « On espère améliorer l’efficacité du traitement, faire chuter le taux de récidive et rendre le procédé quasi indolore », explique le professeur Mortier, chargé des essais thérapeutiques sur 50 patients. « Pour chacun d’eux, on traitera la moitié des lésions avec la thérapie classique, et l’autre moitié avec le textile intelligent, souvent sous forme de bonnet, pour comparer la douleur et l’efficacité sur une même personne. » Les premiers résultats sont attendus d’ici un an.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here