La fibre optique, génératrice d’emplois

La fibre optique

Une PME de la commune avignonnaise a eu l’idée, dans le cadre du lancement Vaucluse numérique, de former des jeunes en insertion aux métiers de la fibre optique.

Alors que la courbe du chômage ne s’infléchit pas, Digi-Corp, start-up très ancrée dans le secteur des télécommunications et  spécialisée dans les nouvelles technologies de sécurité, a eu l’initiative de former dix personnes dans le but de les amener à participer à la construction d’un réseau fibre optique en Vaucluse.

Le directeur commercial de l’entreprise, Antoine Cadart, estime qu’ «il y a une vraie pénurie de techniciens dans ce secteur. Parmi nos premiers élèves, de 18 à 29 ans, certains avaient des connaissances, voire un diplôme en électricité mais pas tous. On avait même un ancien des Beaux-Arts ! »  « On a mis au point une formation plus complète de six mois qui permettra d’avoir des techniciens très pointus en réflectométrie, une compétence rare et recherchée. La, les salaires sont très élevés. »

« C’est un secteur d’avenir, aux possibilités illimités, continue-t-il. Les monteurs câbleurs démarrent au-dessus du Smic, mais on peut vite progresser, créer sa PME, décrocher des missions à l’international. Il y a encore au moins vingt-cinq ans de travail pour “fibrer” tout le territoire français. Quand le réseau sera construit, il faudra toujours des techniciens pour sa maintenance. »

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here