Ingénieur Cloud Computing : un métier encore inexistant il y a deux ans

Ingénieur Cloud Computing : un métier encore inexistant il y a deux ans

En charge du déploiement, du stockage et de la gestion des données sur serveurs, l’ingénieur Cloud Computing, un métier d’avenir, en plein boom.

« De solides bases en programmation »

Plusieurs organismes de formation ont déjà mis en place des cursus dédiés, notamment à Telecom ParisTech, Eurecom, Centrale Paris, Telecom Bretagne, l’ISEP ou l’EPITA ; L’ingénieur Cloud Computing est le spécialiste des algorithmes, de la programmation et de l’architecture de logiciels et réseaux.

« Pour réaliser sa mission, l’ingénieur Cloud Computing doit posséder  de solides bases en programmation, en architecture logiciels mais également en gestion de réseaux (administrateur et techniciens réseaux) et gestion de bases de données », commente Olivier Coone, délégué à la formation de Syntec Numérique. Des profils Bac+5 avec une année supplémentaire de spécialisation.

À l’heure du tout numérique en France, l’ingénieur Cloud Computing est un métier qui s'installe sur le marché de l'emploi, avec des salaires en début de carrière établis entre 2500€ et 2800€.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here