Fibre optique : l’Afrique centrale se heurte à des problèmes de déploiement

Fibre optique : l’Afrique centrale se heurte à des problèmes de déploiement

Malgré le projet Blackbone mis en œuvre en Afrique centrale, les faibles volontés politiques nationales auront eu raison du déploiement de la fibre optique qui rencontre de nombreuses difficultés selon Guichard Tsangou , le représentant du secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac). 

Un coût des services toujours élevé

Pour pouvoir déployer la fibre optique, les États de l’Afrique centrale vont devoir se confronter à de nombreux problèmes. En effet, les cadres réglementaires nationaux demeurent non propices à une interconnexion, le coût des services est toujours élevé et les problèmes de sécurité sont toujours accrus.

Et même si le projet Blackbone est réfléchi depuis 2010, cela n’aura pas suffi à créer une cohésion solide pour le déploiement de la fibre. C’est à ce titre que se sont réunis à Brazzaville les experts de la Ceeac lors d’un atelier régional. Cet atelier présidé par Jérôme Ayessa Iholakoumou, le directeur de cabinet du ministre congolais des Postes et Communications, avait pour vocation l’harmonisation des différentes réglementations nationales en matière de large bande afin que les chantiers d’interconnexion des pays de la sous-région soient effectifs d’ici 2020. 

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here