Fibre optique : Free et Bouygues Telecom se liguent contre les pratiques anticoncurrentielles d’Orange


Tandis que le choix du président de la République Emmanuel Macron s’est porté sur la 4G plutôt que la fibre, la bataille pour le déploiement de cette dernière fait rage en France : Free et Bouygues Telecom ayant de nouveau décidé d’alerter les autorités sur la concurrence déloyale qui règne dans le secteur.

Free et Bouygues Telecom demandent qu’Orange soit régulé comme les autres opérateurs

En effet, Orange est incontestablement l’opérateur qui assure le déploiement le plus rapide par rapport à ses concurrents, et la situation ne plaît pas forcément à Free et Bouygues Telecom, qui estime que l’opérateur historique dispose d’un avantage anticoncurrentiel.

Dans les faits, Orange dispose d’un réseau de fourreaux souterrains de 350 000 kilomètres qui lui permet de déployer la fibre à vitesse grand V. Ce réseau, les autres opérateurs souhaiteraient y avoir accès, mais l’opérateur historique s’oppose fermement à l’idée.

Ce blocage pousse Free et Bouygues Telecom à tirer la sonnette d’alarme, interpellant le gouvernement et l’autorité du numérique. Matignon et l’Arcep ont ainsi reçu une lettre dans laquelle Free et Bouygues exigent qu’Orange soit enfin régulé sur le marché de la fibre optique.

Orange est la cible régulière d’actions à son encontre au sujet de ses pratiques anticoncurrentielles. Récemment, SFR l’avait attaqué en justice, mais avait perdu, ayant été ensuite obligé de verser 300 000 euros.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here