Fibre optique : des cessions de l’État suggérées

Fibre optique : des cessions de l’État suggérées

Hier, Bruno Lemaire, député UMP de l’Eure a exposé son point de vue à propos du déploiement de la fibre optique en France. Selon lui, l’État devrait céder ses participations dans de grandes entreprises pour financer son installation.  

"l'argent de l'État dilapidé"

C’est à l’occasion des Assises du très haut débit que Bruno Lemaire a souligné que « 8 % des foyers ont accès au très haut débit en France, contre 25 % des foyers dans le reste de l’Europe ». Selon lui, pour rattraper « le retard numérique français », l’État devrait vendre certaines de ses participations dans grandes entreprises notamment celles des Aéroports de Paris, Alstom ou Renaut.

« Voilà où est l’argent de l’État aujourd’hui, dispersé, dilapidé parfois, inutile, parce qu’on n’a pas le courage de dire qu’il faut inventer un nouveau modèle », a expliqué le candidat déclaré à la présidence de l’UMP à l’automne. Rappelons que le coût total de l’installation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français est estimé à environ 30 milliards d’euros et devrait prendre une quinzaine d’années. 

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here