Fibre optique : arrivée d’un vaste plan national de formation

Le ministère français du Travail et les représentants de la filière du très haut débit ont officialisé un accord destiné à combler les besoins futurs en formation des salariés du secteur de la fibre optique.

Combler les besoins futurs

D’ici 2022, pas moins de 20.000 postes devraient voir le jour dans le secteur, et 20.000 postes déjà occupés pourraient nécessiter une formation spéciale en vue d’une évolution.

Afin de combler à ces futurs besoins, le ministère du Travail a conclu un accord, ce jeudi 16 mars, avec les représentants de la filière du très haut débit en vue de démarrer un important plan de formation.

Selon le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce), ce plan de formation devrait couvrir les besoins d’environ 7.500 entreprises qui emploient 656.000 salariés.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here