Fibre optique : 1 euro investi, 6 euros de PIB gagnés

Fibre optique : 1 euro investi

L’appel du plan très haut débit lancé par le gouvernement a reçu une réponse favorable des collectivités territoriales. Motivées par les perspectives qu’offre la fibre optique, elles se sont mobilisées pour financer son installation.

Une installation coûteuse mais rentable

Ce matin s’est tenue la conférence de la mission gouvernementale pour le déploiement de la fibre optique à grande échelle. L’objectif est de couvrir 80% du territoire français d’ici 2022. L’offre est alléchante puisque selon le cabinet d’Arthur D. Little « 1 euro investi dans la fibre optique se transforme en 6 euros de PIB ». L’investissement est néanmoins coûteux, il nécessitera 20 milliards d’euros.

L’enveloppe allouée par l’État de 900 millions d’euros sur les 3,3 milliards promis a déjà été consommée. Même si cette somme sera extraite des recettes des licences mobiles 4G la mobilisation financière de chaque collectivité territoriale demeure nécessaire pour que le chantier arrive à terme. « Malgré la crise, les demandes ont dépassé nos attentes » explique Antoine Derrodes, responsable de la Mission très haut débit, « Certaines collectivités décident de construire moins de routes pour avoir le très haut débit. ».

Pour que la fibre soit rentable, il faut que des plaques à l’échelle de départements soient imaginées. Pour cela, Yves le Moël, directeur de la Fédération française de Télécoms, explique que des services publics en ligne doivent être crées par les collectivités.  Pour lui, ces services donneront un nouvel élan aux abonnements. 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here