31 Terabit/s transmit par la fibre optique

31 Terabit/s transmit par la fibre optique

En France, au centre de recherches de Villarceaux dans l'Essonne, des tests ont été fait pour savoir jusqu'à combien pouvait aller le débit en fibre optique. Grâce aux tests d'Alcatel-Lucent, il a été possible d'atteindre les 31 Terabit/s sur 7 200 Km par une fibre optique.

Alcatel-Lucent a prouvé, dans son centre de recherches de Villarceaux, grâce à différents tests, qu'ils étaient capable d'atteindre les 31 Terabit/s sur 7 200 Km sur une seule fibre optique. Ils ont dépassé les capacités des câbles de fibre optique sous-marin. En effet, les câbles télécoms sous-marins forment le centre nerveux de l'Internet mondial.

Une petite révolution dans le monde de la fibre optique

Dans le monde des télécoms, cette performance va permettre des transferts de données trois fois plus rapide qu'avec les derniers câbles sous-marins. Lors des tests, il a fallu utiliser 155 lasers simultanément pour propager les fréquences. Chacun d'eux diffusait 200 Gbits/s à 100 Gbits/s. Pour réussir cette petite révolution, il a fallu placer des amplificateurs optiques tous les 100 Km.

Ces tests vont permettre d'améliorer les performances des câbles sous-marins. Le directeur stratégie et innovation d'Alcatel-Lucent, Philippe Keryer, explique que « la transmission par fibre optique sous-marine fait partie de l'économie numérique. Elle permet d'acheminer d'énormes quantités de vidéos et de données entre les pays, les régions et les continents ».

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here