Très haut débit : l’Auvergne perçoit une grosse enveloppe pour son déploiement

Très haut débit : l’Auvergne perçoit une grosse enveloppe pour son déploiement

Rassemblé le 1er juillet pour voter la réalisation d’un chantier très haut débit en Auvergne, le Conseil général a approuvé à la quasi-unanimité le dossier permettant à l’ensemble de la région de jouir du THD d’ici 2017. Pour appuyer le projet, Jean-Marc Ayrault a accepté d’augmenter la subvention destinée au déploiement. 

57.3 millions d’euros, c’est la somme accordée par l’Etat à la région administrative auvergnate pour le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire d’ici 2017. 35 millions d’euros étaient initialement prévus.

Une rallonge enthousiasmante pour René Souchon, maître des opération : « Nous avons une grosse longueur d’avance sur le reste de la France ! »

THD : un projet de grande ampleur

Le 1er juillet, le président du Conseil Régional et les présidents des départements se sont entretenus à l’occasion d’une session pour décider de la suite à donner au dossier et c’est d’une voix quasi-unanime qu’ils ont décidé d’aller plus avant dans l’aménagement numérique du territoire, aussi bien en ville que dans la campagne.

Ce projet de grande ampleur permettra à tous les habitants de bénéficier, dès 2017, d’un débit de 8 mégabits par seconde. Un peu moins de la moitié d’entre eux (42%) pourra atteindre les 100 mégabits par seconde.

A terme, le président du Conseil Général de l’Allier, Jean Paul Dufrègne, espère que le THD servira des secteurs d’activité multiples comme la santé et l’éducation.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here