SFR lance sa contre-offensive et promet de couvrir 55 agglomérations de son réseau 4G d’ici fin 2013

SFR lance sa contre-offensive et promet de couvrir 55 agglomérations de son réseau 4G d'ici fin 2013

SFR revoit ses objectifs à la hausse et prévoit de couvrir 55 nouvelles zones urbaines de son réseau 4G au dernier trimestre de cette année. Si l'opérateur de téléphonie venait à respecter son planning, il couvrirait un tiers de la population française.

Après la Défense, Lyon, Marseille et Montpellier, SFR a annoncé le lancement de ses offres commerciales pour le très haut débit mobile à Lille ce jeudi 23 mai.

Cette couverture s'inscrit dans une démarche plus globale qui est de couvrir d'ici la fin de l'année plus de 30 % de la population française, 70 % si la H+ (une évolution de la 3G+ qui prépare à la 4G) est incluse.

L'opérateur prévoit ainsi de déployer son réseau sur les villes de Paris, Bordeaux,Nantes, Toulon, Grenoble, Rouen, Avignon, Montpellier, Saint-Étienne, Tours, Valenciennes, Rennes, Metz, Nancy, Orléans, Clermont-Ferrand, Mulhouse, Le Havre, Dijon, Angers, Reims, Le Mans, Brest, Pau, Caen, Chambéry, Amiens, Annecy, Annemasse, Besançon, Valence, Troyes, Thionville, Poitiers, La Rochelle, Fréjus, Vienne, Boulogne-sur-Mer, Sète, Roanne, Agen, Tarbes, Brive-la-Gaillarde, Chalon-sur-Saône, Niort, Blois, Beauvais, Bourg-en-Bresse et Arles et Romans-sur-Isère, soit 55 nouvelles agglomérations.

Un moyen pour la filiale de Vivendi de soutenir la concurrence et de maintenir une cadence élevée face à l'Opérateur historique et à Bouygues Telecom chez qui, l'heure est également à l'expansion de leur réseau très haut débit mobile.
 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here