SFR lance sa contre-offensive et promet de couvrir 55 agglomérations de son réseau 4G d’ici fin 2013

SFR lance sa contre-offensive et promet de couvrir 55 agglomérations de son réseau 4G d'ici fin 2013

SFR revoit ses objectifs à la hausse et prévoit de couvrir 55 nouvelles zones urbaines de son réseau 4G au dernier trimestre de cette année. Si l'opérateur de téléphonie venait à respecter son planning, il couvrirait un tiers de la population française.

Après la Défense, Lyon, Marseille et Montpellier, SFR a annoncé le lancement de ses offres commerciales pour le très haut débit mobile à Lille ce jeudi 23 mai.

Cette couverture s'inscrit dans une démarche plus globale qui est de couvrir d'ici la fin de l'année plus de 30 % de la population française, 70 % si la H+ (une évolution de la 3G+ qui prépare à la 4G) est incluse.

L'opérateur prévoit ainsi de déployer son réseau sur les villes de Paris, Bordeaux,Nantes, Toulon, Grenoble, Rouen, Avignon, Montpellier, Saint-Étienne, Tours, Valenciennes, Rennes, Metz, Nancy, Orléans, Clermont-Ferrand, Mulhouse, Le Havre, Dijon, Angers, Reims, Le Mans, Brest, Pau, Caen, Chambéry, Amiens, Annecy, Annemasse, Besançon, Valence, Troyes, Thionville, Poitiers, La Rochelle, Fréjus, Vienne, Boulogne-sur-Mer, Sète, Roanne, Agen, Tarbes, Brive-la-Gaillarde, Chalon-sur-Saône, Niort, Blois, Beauvais, Bourg-en-Bresse et Arles et Romans-sur-Isère, soit 55 nouvelles agglomérations.

Un moyen pour la filiale de Vivendi de soutenir la concurrence et de maintenir une cadence élevée face à l'Opérateur historique et à Bouygues Telecom chez qui, l'heure est également à l'expansion de leur réseau très haut débit mobile.
 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.