Le Gabon prend le train de la 3G

Le Gabon prend le train de la 3G

Le Gabon continue de réduire la fracture numérique qui le sépare des pays les plus connectés au monde. Alors que nous annoncions il y a quelques jours le lancement imminent de travaux pour relier le Gabon et le Congo à la fibre optique, Libreville se lance dans la 3G.

Internet via les smart phones

Comme de nombreux pays africains, le Gabon possède un fort taux de pénétration du téléphone portable. Il atteint même 100 %. Le pays compte 3,5 millions de lignes mobiles pour seulement 1,5 million d’habitants. La concurrence entre les 4 opérateurs présents sur le marché est très rude et l’arrivée de la 3G est donc une excellente nouvelle pour les Librevillois qui vont pouvoir surfer sur Internet via leur téléphone.

C’est l’opérateur Airtel Gabon qui est à l’origine de ce passage de la 2G à la 3G. L’entreprise a profité du raccordement à la fibre optique ACE qui relie l’Europe à l’océan indien en passant par les côtes gabonaises. Le paysage numérique du pays est en pleine mutation et d’autres villes attendent désormais la 3G avec impatience. 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here