Fracture numérique : ERDF accélère le déploiement de la fibre optique

Fracture numérique : ERDF accélère le déploiement de la fibre optique

Le distributeur d’électricité ERDF s’est illustré le 31 octobre dernier en profitant d’un chantier d’enfouissement dans les Hautes-Pyrénées pour poser des fourreaux de fibre optique dans la région. Cette technique de déploiement, première d’une future longue série, permet une réduction des coûts et des temps de travaux.

La fibre optique en zone rurale facilitée par ERDF

Il y a presque deux ans aujourd’hui, ERDF (Electricité et Réseau Distribution de France) et le Conseil régional d’Auvergne ont signé un accord permettant à la Région Auvergne d’utiliser les infrastructures du gérant des réseaux électriques du pays afin de faciliter le déploiement de la fibre optique dans la région. Le 31 octobre dernier, ERDF a réitéré son aide au déploiement de la fibre optique en France mais dans les Hautes-Pyrénées cette fois-ci.

Des fourreaux de fibre optique ont ainsi été posés par la société sur le chantier d’enfouissement du réseau électrique 20 000 volts de la route de Madiran (D48). Grâce à cette installation de 4,5 km d’ERDF, la Régie Hautes-Pyrénées Haut Débit, associée au Conseil Général des Hautes-Pyrénées, sera bientôt en mesure de déployer sa fibre optique dans toute la région, jusque-là victime de la fracture numérique.

En plus d’aider à l’homogénéisation de l’accès à la fibre optique dans le pays, ce type d’initiatives permet également à de nombreuses collectivités de réaliser des économies conséquentes. La Régie Hautes-Pyrénées Haut Débit a ainsi diminué de 75% son budget de déploiement de la fibre et évité un nouveau chantier long et douloureux pour les riverains.

ERDF ne compte pas s’arrêter là à en croire la convention signée avec la Régie Hautes-Pyrénées Haut Débit. Cette dernière, ratifiée le 31 juillet dernier, prévoit en effet d’autres co-constructions de réseaux souterrains ERDF et de fibre optique. Une collaboration sur le long-terme qui donne de l’espoir à de nombreuses zones rurales où la mise à disposition des infrastructures d’ERDF permettrait une optimisation des coûts et une diminution importante du nombre de travaux par collectivité.

L ‘objectif de couverture de 100% de la population en très haut débit en 2025 pourrait ainsi être tenu. Mais l’implication géographique d’ERDF reste encore à définir même si tout porte effectivement à croire que l’entreprise a tout à gagner en aidant au déploiement de la fibre optique. Depuis maintenant plus de deux ans, la société prépare le lancement du premier compteur électrique intelligent en France, Linky. Un compteur communicant en phase de test dans plusieurs villes et souvent raccordé par fibre optique.

Que ce soit par le développement de la numérisation de la consommation énergétique ou par sa participation au déploiement de la fibre optique en France, ERDF pourrait surprendre et devenir dans les années à venir une entreprise qui compte dans le secteur des Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI).

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here