Accord de principe pour le Très Haut Débit en Martinique

Accord de principe pour le Très Haut Débit en Martinique

Un nouveau cap franchi dans le cadre des actions menées afin de faire basculer la collectivité territoriale d'outre-mer vers les réseaux de nouvelle génération.

 

Un dispositif en plusieurs phases, des enjeux de modernité cruciaux

Le président du Conseil Régional de Martinique, Serge Letchimy, s'est félicité ce dimanche 7 septembre de l'accord préalable de principe de l’État au financement du projet de déploiement du réseau dans toute la région.

 Manuel Valls a validé l'accord le 1er septembre dernier pour ce projet de Réseau d’Initiative Publique (RIP). 26,38 Millions d'euros ont été débloqués pour réaliser la première salve de travaux, qui devrait s'étendre jusqu'à 2018, avec une tranche conditionnelle supplémentaire d'environ 3,58 Millions d'euros. Ce sont au total 120 Millions d'euros qui seront investis pour mener cette première phase à son terme.

 Des solutions d'amélioration d'ADSL et de satellites devraient voir le jour rapidement pour pouvoir répondre au besoin urgent de connexion dans les territoires enclavés, ces zones seront ensuite couvertes par la fibre dans un second temps.

 Ainsi, ce sont près de 80 000 lignes de desserte en fibre optique qui devraient être créees d'ici 2019. Notamment pour garantir l'efficacité de l'action publique et le besoin en connexion des lycées, collèges, établissements de santé et zones d’activités économiques.

 D'ici 2018 – 2019, ce sont près de 9 Martiniquais sur 10 qui bénéficieront d’un accès supérieur à 8 Mbit/s et près de 6 Martiniquais sur 10 qui auront la jouissance d’une desserte en fibre optique.

 

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here