A Bordeaux, la fibre devient aérienne

A Bordeaux

Jeudi 14 novembre, Orange a signé une convention avec le syndicat départemental d’énergie électrique de Gironde (Sdeeg) pour pouvoir utiliser le réseau public de distribution d’électricité aérien. Un moyen de déployer la fibre optique dans des quartiers qui rencontraient des difficultés de connexion.

300 euros pour l’installation de la fibre optique

C’est une première en France. Dans l’agglomération bordelaise, la fibre optique passera aussi par le réseau de l’électricité aérien. Orange Aquitaine a trouvé en accord avec la Sdeeg. Une convention permettant d’apporter la fibre dans des zones difficiles à couvrir. « Là où c’est possible, nous passerons en souterrain, mais ça ne l’est pas partout », a expliqué Gérard Krebs, délégué régional de l’opérateur. « Notre ambition est d’équiper tous les logements de la communauté urbaine d’ici à 2020 ».

Une quinzaine de quartiers de l’agglomération bordelaise sont visés, comme Blanquefort, Bruges, Cenon, Le Bouscat, Le Haillan, ou encore Talence. Le coût de l’installation s’élèvera à 200 ou 300 euros et pour les utilisateurs consentant à cet investissement, des débits de 512 kilobits par secondes pour internet, et 2 mégabits par secondes pour la télévision seront offerts. Xavier Pintat, président du Sdeeg et sénateur-maire de Soulac-sur-Mer, a en outre indiqué que d’autres accords de ce type devraient être signés lors du Congrès des maires qui se tiendra du 19 au 21 novembre.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here