2013, l’année de la fibre optique ?

2013

A l’image de la 4G, la fibre optique a beaucoup fait parler d’elle en 2013. Secteur de plus en plus concurrentiel, les opérateurs ont été très présents et ont multiplié les investissements pour couvrir un nombre toujours plus important de communes. A l’arrivée, Numericable et Orange affichent les meilleurs résultats.

Le déploiement de la fibre devrait s’accélérer en 2014

L’Arcep – l’Autorité des télécoms – n’a pas encore rendu publics les chiffres du 4e trimestre mais, au total, le nombre de nouveaux foyers raccordables à la fibre optique devrait être proche de 800 000 en 2013. Numericable, largement en avance sur ses concurrents couvre en effet 490 communes avec un débit égal ou supérieur à 100 Mbit/seconde. Suivent Orange avec 293 communes, SFR avec 153 communes, Bouygues avec 64 communes et en enfin Free avec 42 communes.

Cette année, les différents acteurs n’ont en effet pas lésiné sur les investissements. Numericable a entrepris la rénovation du réseau câblé de quelque 200 000 logements. Tandis que Orange a été particulièrement actif dans les périphéries de grandes villes comme Lyon, Bordeaux ou Angers. Nettement moins actif, Bouygues se contente de louer les réseaux de Numericable et Orange, alors que Free a concentré ses investissements sur le dégroupage, le VDSL 2 et, bien entendu, sur le réseau mobile.

Cela n’a néanmoins pas empêché le quatrième opérateur d’opter pour des campagnes de communication aussi agressives que pour la 4G, lançant par exemple son offre Freebox Revolution, promettant des débits compris entre 100 Mbit/s et 1 Gbit/s. Une guerre des débits dans laquelle s’est notamment engouffrée SFR… dès le lendemain de l’annonce de Free.

En 2014, et dans les années à venir, le déploiement de la fibre optique sur le territoire français devrait être considérablement boosté par les pouvoirs publics locaux. Les collectivités comptent en effet sur cette technologie pour réduire la fracture numérique et rendre leurs territoires plus attractifs.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here