Une baisse générale du débit moyen d’internet détectée en fin 2011

Une baisse générale du débit moyen d'internet détectée en fin 2011

Alors que l'accessibilité au haut et très haut débit se profile comme un enjeu économique majeur pour relancer la croissance et l'économie mondiale, il semblerait qu'une baisse générale du débit moyen ait touché toutes les régions du globe fin 2011.

Le dernier rapport sur l'état d'internet (« State of the internet report ») publié par Akamai le mois dernier montre que le débit moyen a subi une baisse à la fin de l'année dernière que ce soit en Europe, en Amérique ou en Asie. De quoi se poser de sérieuses questions sur l'avenir.

Le rapport a étudié le débit moyen d'internet de 49 pays et les résultats sont étonnants : pour 36 pays le débit moyen au dernier trimestre 2011 était égal ou inférieur à celui du second trimestre 2011. 21 de ces pays ont vu leur débit moyen baisser à la fois au troisième et au quatrième trimestre 2011 par rapport à leur débit moyen au second trimestre de la même année.
C'est le cas de la France qui avait un débit moyen de 3,928 Mbps au second trimestre 2011 alors qu'au troisième trimestre de la même année il était à 3,843 Mbps et au dernier trimestre il est passé à 3,967 Mbps.
Les données prennent en compte à la fois les débits des connexions par câble et les débits par wi-fi. La baisse ne peut donc pas être attribuée à une augmentation de l'utilisation d'internet sur les smartphones et les tablettes.
La rapport laisse donc penser que la qualité du débit est en baisse dans de nombreux états du monde. Diverses théories ont été énoncées.
Soit les internautes baissent la qualité de leur abonnement pour des raisons économiques (ils prennent donc un accès à internet moins cher même si moins rapide) ou alors ce sont certains FAI qui brident la vitesse de leur réseau aux heures de pointe.
 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here