Un nouveau record de performance en fibre optique établit.

Un nouveau record de performance en fibre optique établit.

Un nouveau record de vitesse de transmission via fibre optique a été établi par les chercheurs de l’opérateur américain AT&T. Des résultats présentés lors d’une conférence à l’OFC/NFOEC et qui pourraient révolutionner les connexions mondiales.

Présentés àl’OFC/NFOEC (Optical Fiber Communication Conference and Exposition/National Fiber Optic Engineers Conference), les résultats ont été obtenus par l’équipe de chercheurs de l’ingénieur Xiang Zhou qui travaille pour l’opérateur AT&T.

Les transmissions par fibre optique ont atteint les 400Gbps sur plus de 12.000 kilomètres (7.500 miles). Un développement qui devrait intéresser tout particulièrement les équipementiers de câbles longue distance comme les câbles sous-marins.

Mais ce n’est pas la seule innovation présentée à cette conférence. AFL, équipementier en fibre optique, a annoncé avoir créé un système de regroupage de fibre optique pour ses câbles, ce qui devrait en augmenter la praticité de déploiement.

Désormais, les fibres peuvent être regroupées en « fibres multicoeurs » ce qui permet d’avoir près de 19 fibres en un seul câble, soit augmenter près de 19 fois les capacités de transmission des câbles.

Outre ces avancées concernant les transmissions longue distance, des avancées sur la courte distance ont été présentées par IBM/DARPA et elles concernent les fibres optique utilisées au sein des supercalculateurs.

L’équipe d’IBM a mis au point un système permettant de doubler le volume de données transmis tout en diminuant de près de moitié la quantité d’électricité nécessaire à ce transfert.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here