Très haut débit : de la Terre à la Lune

Très haut débit : de la Terre à la Lune

La communication de donnée à très haut débit n'est pas uniquement un enjeu économique pour les entreprises et les foyers du monde entier. L'enjeu est aussi scientifique et la NASA le sait bien. Elle va tenter de mettre en place une connexion très haut débit entre la Terre et son satellite naturel.

De la Terre à la Lune à très haute vitesse

Jeudi 25 juillet 2013, la NASA va lancer une nouveau satellite construit par l'agence spatiale européenne, l'Alphasat, qui intègre un système de communication Laser. Une communication sera mise en place avec un autre satellite allemand.

L'Alphasat et le satellite Tandem-X devraient pouvoir communiquer avec des débits supérieurs à 300 Mbps. La connexion ainsi créée, « espace-espace » pourrait même atteindre les 2 Gbps. Mais des problèmes de correction d'envoi et réception de données empêchent ces débits d'être atteints.

LADEE : orbite lunaire à très haut débit

Après cette première interconnexion, la NASA va passer à l'étape suivante qui sera le déploiement d'un satellite orbital dans l'orbite de la lune. Le LADEE (Lunar Atmosphere and Dust Environment Explorer) permettra de connecter directement Terre et Lune.

Cette connexion, de nouveau de type optique par laser, pourrait atteindre les 622 Mbps et devrait permettre une collecte beaucoup plus rapide des données de recherche.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here