Le VDSL 2 ne sera pas disponible avant l’automne… 2013 !

Le VDSL 2 ne sera pas disponible avant l’automne… 2013 !

Les fournisseurs d’accès internet auraient-ils vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué ? Possible. Car Jean-Ludovic Siicani, président de l’Arcep, vient de faire une annonce allant à l’encontre de tout ce qu’avaient dit SFR, Free ou encore Orange : le VDSL 2 ne sera pas commercialisé avant l’automne 2013.

N’en déplaise aux opérateurs qui espéraient déployer un très haut débit sans devoir déployer la fibre optique. Il leur faudra attendre une bonne année encore avant de pouvoir lancer le VDSL 2. De quoi changer, peut-être, leurs plans.

Il est vrai que l’Arcep devait donner un avis favorable cet automne ce qui aurait pu laisser présager un lancement début 2013, mais il semblerait qu’il y ait encore pas mal de tests à faire sur cette technologie et, notamment, vérifier que le VDSL 2 ne fasse pas conflit avec l’ADSL. Rappelons que les deux technologies utilisent le cuivre.

Du coup, les résultats risquent de prendre du retard : peutêtre même ne seront-ils publiés que début 2013. Après quoi il faudra une concertation et la validation de la part du régulateur des télécoms et, enfin, France Télécom aura « un délai de 6 mois pour autoriser l’utilisation de cette nouvelle technologie par les opérateurs dégroupeurs » soit SFR et Free essentiellement.

La fibre optique sera donc encore le seul moyen d’obtenir du très haut débit pendant au moins un an sans compter que le VDSL 2 ne permet des débits considérés comme « très hauts » qu’à une distance très proche du répartiteur au-delà de quoi les débits descendent très rapidement au niveau de l’ADSL.

Encore une fois la vision à long terme et les investissements de Numericable dans la fibre optique s’avèrent gagnants. Le leader français du très haut débit n’est en effet aucunement intéressé par le déploiement du VDSL 2 car il s’agit là d’une technologie obsolète par rapport à la fibre optique autant sur le court que sur le long terme.

C’est pour cela que le président de l’Arcep a souligné que, malgré le déploiement de la technologie VDSL 2,  la fibre optique devra de toute manière être déployée sur l’intégralité du territoire pour que la France ait un réseau compétitif sur le plan international.
 

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here