Le futur nous offrira-t-il un internet 250 fois plus rapide ?

Le futur nous offrira-t-il un internet 250 fois plus rapide ?

Pays connectés, nombre de réseau, puissance de connexion, nombre d'internautes, nombre de foyers connectés… tout ce qui se rapporte à internet ne cesse d'augmenter depuis des années, et cette augmentation ne semble pas proche de la fin.

 

La Maison Blanche, dans cette optique, a annoncé qu'elle mettait à disposition des concurrents du concours Mozilla Ignite, lancé par la fondation Mozilla à qui l'on doit le navigateur Firefox, la sandbox ultra-rapide GENI (Global Environment for Network Innovations).

La décision de financer le US Ignite Partnership qui comprend une centaine de strat-ups dans le monde des nouvelles technologies, des universités, des acteurs du numériques etc… devrait permettre d'augmenter encore plus la capacité de connexion des Etats-Unis.

Un réseau d'une puissance de 1Gbit/s devrait permettre de relier les instances universitaires, les communautés… de quoi sur-connecter les Etats-Unis. Et grâce au GENI cela risque bien de fonctionner.

Le GENI, qui a coûté 40 millions de dollars, est un prototype de sandbox ultra-rapide qui devrait servir de base et permettre un développement plus rapide de ce nouveau réseau américain.

Entre temps, Barack Obama a signé un ordre exécutif capital pour le développement du réseau très haut débit aux USA. Il devrait prévoir la construction de lignes à très haut débit, donc le déploiement du réseau de fibre optique, le long des routes et des propriétés fédérales.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here