France : l’ADSL délaissé au profit du très haut débit

France : l’ADSL délaissé au profit du très haut débit

L’ARCEP publie son dernier observatoire sur le haut et très haut débit, relevé sur le quatrième trimestre 2014. Selon les chiffres, il y a 26 millions d’abonnés Internet en France, dont 3,1 millions en très haut débit. Pour la première fois, les abonnements ADSL sont en baisse.

3,1 millions d’abonnements très haut débit

La fibre optique gagne du terrain. Les derniers résultats de l’ARCEP, le régulateur des télécoms, comptent désormais 3,1 millions d’abonnements très haut débit, soit 600 000 abonnements de plus qu’au trimestre précédent. Parmi ces abonnés, l’ARCEP recense 935 000 foyers FTTH, soit une croissance record de 67% en un an. Fait remarquable également, les abonnements VDSL2 sont en progression de 72% en un an. Sur un trimestre, l’ARCEP recense 430 000 abonnements supplémentaires.

Concernant le haut débit, l’institut enregistre 22 875 000 abonnés, contre 23 166 000 un mois plus tôt. Quant aux abonnements ADSL, ils sont passés de 22 723 000 au 30 septembre, à 22 395 000 en fin d’année 2014, soit une chute de 328 000 abonnements. Cependant, cette baisse des abonnements haut débit s’explique par un basculement des Français vers le très haut débit. Avec des équipements et services qui nécessitent toujours plus de puissance et de débit, les Français ont bien compris tout l’intérêt de la fibre optique.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here