Fausses promesses de débits : les Français se font avoir

Fausses promesses de débits : les Français se font avoir

Selon une étude de OnePoll pour Letamis.fr, presque la moitié des internautes ne font même pas attention aux annonces de débits d’un FAI afin de souscrire un contrat avec. Un oubli qui profite surtout aux opérateurs, dont les fausses promesses se multiplient.

41% des internautes ne connaissent pas le débit annoncé par leur opérateur

Alors que deux des plus importants FAI (Fournisseur d’accès à Internet) du pays, Free et SFR, ont été surpris en flagrant délit de publicité mensongère par l’Arcep (gendarme des télécoms) le mois dernier, les résultats de l’étude de OnePoll pour Letamis.fr paraissant alarmants. 41% des internautes interrogés par l’organisme de sondage n’ont aucune idée du débit promis par leur fournisseur d’accès. Ils sont, de plus, 63% à n’avoir jamais testé leur débit.

Les Français porteraient-ils peu d’intérêt à leur débit ? Pas sûr. Il semblerait surtout que les mensonges à répétition de certains FAI les aient perdus en route. Les Français sont tout de même 27% aujourd’hui à vouloir changer d’opérateur. Le problème reste cependant de savoir quelle offre choisir.

Entre Free et SFR qui se vantent de débits pouvant aller jusqu’à 1 Gb/s, Bouygues qui annonce une couverture de sa 4G bien supérieure à la réalité et Orange qui assure que sa VDSL2 peut être aussi efficace que la fibre optique, les mensonges sont apparemment légions dans le secteur. Alors que seulement 51% des personnes interrogées sont au courant de l’efficacité pour le moment inégalée de la fibre optique, il est plus que temps de préciser aux internautes français que seul l’Arcep est aujourd’hui une source sûre.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here