Connectivité : la flexibilité en vogue dans le monde du travail

Connectivité : la flexibilité en vogue dans le monde du travail

Cisco sort une nouvelle étude : la flexibilité semble ancrée dans les mœurs, et plus particulièrement au travail. La numérisation entraîne en effet un bouleversement du rapport au travail et des attitudes professionnelles.

Recrutement en ligne, vidéoconférence et travail à distance

Cisco Connected World Technology 2014 étudie le lien existant entre le comportement humain, Internet et l'omniprésence des réseaux sociaux. Selon cette étude, 46% des responsables RH interrogés seraient prêts à se passer d'un entretien d'embauche en vis-à-vis s'ils peuvent faire cet entretien par vidéoconférence. La vidéoconférence et, plus largement, l'ensemble des technologies « d'ubiquité » servent la flexibilité via le travail à distance.

Et ce travail à distance est plutôt vu par les collaborateurs comme un facteur d'attractivité dans une entreprise. Les deux tiers des répondants dans le monde jugent que le fait qu'une entreprise ne contraigne pas à travailler sur une plage horaire fixe dans un établissement de leur entreprise est un avantage concurrentiel en matière de recrutement.

La moitié des salariés préfèrent cependant une plage horaire fixe et la majorité des générations X et Y – 40% en France – estime être disponible pour les employeurs 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Mais seul un quart des répondants à l'enquête – un peu moins en France –  indique que leur employeur permet le travail à domicile. Une proportion proche estime que les équipes seront de plus en plus dispersées géographiquement et que même les managers ne seront pas tous les jours dans leur bureau

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here