Dinan Agglomération devra attendre 2030 pour un raccordement total en très haut débit

C’est avec réticence que les élus de Dinan Agglomération ont voté pour le plan de déploiement de la fibre optique dont la fin est prévue en 2030.

Le mécontentement des élus tient à la nomination de 5 communes­­, Fréhel, les Sables-d’Or, Saint-Juvat, Saint-André-des-Eaux et Dinan, pour la phase 1 (entre 2014 et 2018) du déploiement de la fibre optique sur les 65 que compte la communauté d’agglomération.

Un choix que Jean-Luc Boissel, vice président de l’agglomération en charge du développement numérique, a justifié par la volonté du syndicat mixte Mégalis, créé pour mener le chantier pour le compte du Conseil régional, à installer « une prise en milieu rural pour toute prise en milieu urbain » et de prendre en compte « la qualité du débit actuel et l’intérêt économique ».

Les communes restantes, telles que le pays de Plancoët, devront ainsi attendre les phrases 2 et 3, respectivement à mener entre 2019 et 2023 puis 2024 et 2030, pour être raccordées en très haut débit. Parmi les 21 000 communes choisies pour la phase 2, 50% l’ont été par la filiale d’Orange à qui il incombera d’entretenir le nouveau réseau THD, Bretagne THD, 50% par le Conseil départemental de Dinan Agglomération.

Jean-Luc Boissel se veut cependant rassurant : Mégalis aura en charge de réfléchir à une solution de « montée en débit » en attendant la fibre pour les communes à faible débit exclues des phases 1 et 2 de déploiement.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here