Belle-Île-en-Mer raccordée à la fibre optique

Belle-Île-en-Mer raccordée à la fibre optique

Une véritable prouesse technologique – un câble sous-marin a été posé en fin de semaine dernière, entre la presqu’île de Quiberon et Belle-Île-en-Mer. Il contient à la fois trois conducteurs électriques et de la fibre optique.

Un câble sous-marin hybride

Selon la compagnie d’Électricité de France, c’est une première. Un câble sous-marin, d’un seul tenant, lové comme un cordage de 440 tonnes, qui devrait tenir pour les quarante prochaines années.

Le directeur régional Bretagne d’ERDF, Bernard Laurence, s’exprime sur la pose du câble : « il contient un ensemble en fibre optique qui va servir à la fois pour les ouvrages d’ERDF mais aussi dans le cadre d’un accord avec le conseil général qui souhaite développer le très haut débit à Belle-Île. » Cette fibre optique (48 au total) servira à l’hôpital local qui pourra s’appuyer sur la télémédecine ; mais profitera également au secteur du tourisme, l’île étant très visitée en saison. Enfin, la fibre servira à déployer la 4G pour gonfler les débits de l’Internet mobile. Le câble sous-marin permet enfin de garantir l’alimentation électrique de l’île.

D’un coût de huit millions d’euros, le câble était attendu des insulaires qui réclamaient dans une pétition, l’ajout de la fibre au projet, pour « maintenir ou développer certaines activités, services publiques ou administrations. »

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here