L’attaque d’un supermarché a privé une petite ville de la fibre optique

L'attaque d'un supermarché a privé une petite ville de la fibre optique

Dans la petite ville de la Bonneville-sur-Iton, dans l'Eure, des cambrioleurs se sont introduits dans un supermarché, le mardi 6 août 2013. Ils ont décidé de couper tous les fils qu'ils se trouvaient sous leurs mains pour éteindre l'alarme, résultat : une grande partie de la ville a été privée d'Internet pendant la journée de mercredi.

Le mardi 6 août 2013, des cambrioleurs ont décidé de s'attaquer à un supermarché. Pour éteindre l'alarme, ils ont coupé tous les câbles qu'ils ont trouvés. Ils ont ainsi privé une partie de la ville de la connexion Internet, pendant toute la journée du mercredi.

La journée est longue sans fibre optique

La coupure des câbles a non seulement entraîné une déconnexion totale à Internet mais des perturbations se sont ressenties sur les réseaux de téléphonie fixe et mobile. Ils ont bloqué le bon fonctionnement des banques. Les transactions par carte bancaire ont été impossibles chez les petits commerçants.

Suite à l'incident, l'opérateur Orange a été joint en urgence pour rétablir la connexion. Dans l'affaire, le plus inquiétant est de voir la vulnérabilité du réseau de télécommunication : tous les échanges peuvent être interrompus. Dans des zones plus importantes, la sécurité est plus grande et surtout il existe des points de passage pour relancer le trafic en cas d'incident. En 2011, une grand-mère arménienne avait privé tout son pays de fibre optique : elle avait coupé des câbles.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here