La montée des webradios

La montée des webradios

Fini le poste de radio ? Non pas tout à fait cependant la radio numérique s'impose de plus en plus. NRJ, l'une des leaders en la matière, a compris le filon et a décidé de lancer une offre publicitaire sur ses webradios.

En France, NRJ est dans les plus importantes radios numériques : 153 radios NRJ sur Internet. Avec Internet, les radios ont trouvé un nouveau terrain économique. Avec cette avancé, l'OJD, organisme de certification connu dans le monde de la presse, a établi la certification des webradios françaises.

Les webradios : un nouveau système économique

La radio numérique gagne du terrain : NRJ, FG ou encore Radio Nova proposent un large choix de webradios. Selon Alexandre Saboundjian, fondateur de Radionomy en Belgique, l'influence est différente puisque l'« auditeur classique va panacher son écoute entre sa radio favorite, des services comme Spotify, et une offre de radios nouvelles avec des formats qu'il ne trouvait pas jusqu'ici dans le monde de la FM ». Dans un des sondages de Médiamétrie, il est reporté que 11 % de l'audience de la radio provient essentiellement des supports numériques.

Le groupe NRJ possède également Chérie FM et Nostalgie. L'ensemble a pu ainsi enregistré 45 millions de sessions en mai 2013. Chacune de ces marques proposent des webradios qui en plus de diffuser de la musique, ont un thème particulier comme les jeux vidéos par exemple. Avec l'évolution notée par Médiamétrie, la perspective publicitaire devient plus intéressante surtout que ça sera très ciblé. NRJ se lance dans l'aventure avec une offre publicitaire grâce à laquelle ses annonceurs pourront intégrer leurs spots audio dans les flux numériques de son réseau.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here