En 2009, le prix Nobel de physique revenait à l’inventeur de la fibre optique

En 2009

Le 8 octobre, le prix Nobel de physique a été attribué à François Englert et à Peter Higgs pour leurs travaux sur le boson de Higgs. En 2009 était récompensé Charles K. Kao pour la découverte d’une technique permettant la création de la fibre optique.

Des scientifiques qui changent le quotidien

Cette année, le Belge François Englert et le Britannique Peter Higgs ont donc été choisis par l’institution suédoise. La découverte du boson de Higgs est une révolution dans la mesure où cette particule est considérée comme l’une des clés de voûte de la physique des particules. En outre, cette avancée majeure pourrait orienter la recherche vers une nouvelle physique, comme la supersymétrie ou la matière noire.

Si l’impact concret de la découverte du boson de Higgs est difficilement perceptible pour le commun des mortels, ce n’est pas le cas de tous les progrès récompensés par le prix Nobel de physique. En 1981, Nicolaas Bloembergen, Arthur L. Schawlow et Kai M. Siegbahn ont ainsi été distingués pour la découverte d’une nouvelle utilisation du maser, ancêtre du laser. Ils sont donc à l’origine de nouvelles techniques médicales (ophtalmologie, esthétique…) ainsi que de nouvelles technologies comme le DVD. Et en 2009, le prix Nobel revient à Charles K. Kao, père de la fibre optique. Le chercheur chinois était parvenu à calculer comment les fibres en verre ultra-pures peuvent conduire à des signaux lumineux pouvant aller jusqu’à 100 kilomètres.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here