Urgent : le très haut débit en Guadeloupe

Urgent : le très haut débit en Guadeloupe

Le 28 juillet 2013, la Guadeloupe a annoncé son plan d'aménagement numérique. Le très haut débit est une urgence, avec ce plan, l'île espère l'avoir d'ici 2022.

Les îles aussi souhaitent être à la pointe de la technologie. Le 28 juillet 2013, Josette Borel-Lincertin, la présidente de la région, et Marcelle Pierrot, la préfète, ont présenté le Schéma directeur d'aménagement numérique. L'île souhaite obtenir d'ici 2022 le très haut débit.

Apporter Internet dans toute l'île

Avant même de présenter le projet, la Région avait déjà commencé certaines démarches : elle fait des demandes pour la pose d'un câble sous-marin et son exploitation pour que la connexion se fasse aux réseaux mondiaux. Grâce à de telles démarches, l'île va pouvoir faire certaines économies : 2 000€ à 375 € le Mbit/s par mois pour le prix de la bande passante.

Tous les Guadeloupéens n'ont pas accès à Internet, il s'agit donc d'agir en urgence pour palier à cette inégalité. La Région veut déployer la fibre optique sur toute l'île et pense que d'ici 2022, tous les îliens auront le très haut débit.

Inégaux face à Internet

A la même période, une étude de l'Arcep montre que les besoins sont les mêmes sur l'île et en métropoles. Le rapport de l'Arcep met en avant la disparité de la connexion Internet sur l'île. Seulement 52 % des foyers disposent d'une connexion Internet fixe et 50 % ont une connexion haut débit.

L'Arcep tient à signaler que 61 % de Guadeloupéens bénéficient d'une connexion Internet inférieure à 2 Mbit/s. Face à ces résultats, la Guadeloupe espère que les travaux et la mise en place des réseaux prendront moins de temps que prévus et surtout que le gouvernement viendra les aider.


 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here