Ukraine et Russie : plus d’abonnés en fibre que les 35 pays de l’UE réunis

Ukraine et Russie : plus d’abonnés en fibre que les 35 pays de l’UE réunis

L’écart se creuse entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est en matière de raccordement à la fibre optique. La Russie et L’Ukraine concentrent la majorité des abonnés fibre de l’est européen.

Une Europe à deux vitesses est en train de se dessiner en matière de fibre optique : tandis que le nombre d’abonnés fibre ne cesse de croître en Europe de l’Est, il demeure faible en Europe de l’Ouest.

A eux seuls, la Russie, l’Ukraine, le Kazakhstan et le Belarus ont un nombre d’abonnés supérieur à la somme des abonnés de l’Europe des 35 : il est de 6.3 millions dans ces quatre pays tandis qu’on ne compte que 5.95 millions d’abonnés dans la communauté des 35 alors que 31.9 millions de foyers sont raccordables. Ainsi, le taux de pénétration n’est que de 19%.

A titre de comparaison, le taux de pénétration est de 30 à 40% dans les pays tels que le Japon ou les Etats-Unis. Le continent asiatique regroupe 75% des 77 millions d’abonnés fibre dans le monde.

Ce gouffre entre l’Europe de l’Ouest, l’Europe de l’Est et le reste du monde est lié au bon fonctionnement des câblages en cuivre (ADSL) dans l’ouest de l’Europe. Se raccorder à la fibre optique n’est donc pas une nécessité pour les foyers de cette région.

En Europe de l’Est, la problématique est différente : le réseau ADSL est quasi-inexistant ou fonctionne mal, la fibre optique apparaît donc comme un impératif. De plus 60% des Russes vivent dans un immeuble commun ce qui facilite le déploiement d'un réseau fibre.

En France, le taux de pénétration est de 12% : on recense 764.000 abonnés bien que 6.2 millions de foyers sont possiblement raccordables.

Pourtant, il y a une forte demande dans les zones rurales où le débit est moins bon.  

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here