Seine-et-Marne : une nouvelle étape de franchie vers le Très Haut Débit

Seine-et-Marne : une nouvelle étape de franchie vers le Très Haut Débit

Le Syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique a attribué jeudi 18 décembre dernier une délégation de service public (DSP) d'une durée de 25 ans à la société Covage afin de raccorder tout le département au Très Haut Débit d'ici 2029.

50 % des usagers couverts en 2019

Sous la présidence de Bertrand Caparroy, Vice-président du Département de Seine-et-Marne en charge des territoires ruraux, des réseaux numériques et du développement des nouveaux usages, le Syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique a attribué à l'opérateur d'infrastructures Très Haut Débit Covage une délégation de service public (DSP) de 25 ans. Le but : arriver à une couverture total du département en Très Haut Débit d'ici 2029. La construction de cette infrastructure publique se fera en plusieurs étapes afin de couvrir en premier lieu 50 % de la population Seine-et-Marnaise en 2019 et 75 % en 2024. 320 000 prises seront installées pour plus de 270 000 abonnés.

Au total, 350 millions d'euros seront investis dans ce projet. Outre l'implication financière de la société Covage, cette DSP bénéficiera également d'aides de la part de l’État, de la région Île-de-France, de structures intercommunales adhérentes au Syndicat mixte et du Département de Seine-et-Marne. Si les infrastructures installées appartiendront à la collectivité, les investissements privés seront 2 fois supérieurs aux publics.

Ce projet devrait permettre de réduire la fracture numérique dans les zones délaissées par les opérateurs privés, les zones d'initiatives publiques dans lesquelles 91 % de la population devrait bénéficier de cette DSP. En parallèle, le Syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique a également adopté une convention avec les élus afin de définir la participation financière globale de la Région Île-de-France et du Département de Seine-et-Marne. Durant les 25 ans de la DSP, le département s'est ainsi engagé à verser pour 25 millions d'euros de subventions au Syndicat.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here