Opérateurs Wimax : pas de sanction de l’Arcep

Opérateurs Wimax : pas de sanction de l’Arcep

SHD (filiale de SFR), Bolloré Télécom et Altitude Wireless n’avaient pas respecté leurs engagements de déploiement du réseau Wimax, réseau qui permet de raccorder des abonnés distants par onde hertzienne. L’Arcep veut donner une dernière chance à cette technologie.

Le Wimax permet à certains abonnés en « zone blanche » n’ayant pas accès à un réseau ADSL d’avoir tout de même une connexion internet. Une technologie importante alors que le déploiement du très haut débit continue sur le territoire.

Les trois opérateurs en question n’ont pas  tenu leurs obligations de déploiement mais l’Arcep a décidé de ne pas les sanctionner financièrement. Le régulateur explique cette décision par l’absence de développement de produits adaptés de la part des fournisseurs télécom.

L’Arcep a donc demandé que les engagements soient tenus dans le futur. SHD a déjà annoncé le déploiement de 43 sites en Ile-de-France et de 48 sites en région Paca.

Altitude Wireless a, de son côté, baissé ses déploiement à seulement 9 départements. La société rendra les fréquences des ondes dans les 14 départements où il n’y a pas eu de déploiement jusqu’ici et où la société ne prévoit pas de déploiement ultérieur.

De son côté, Bolloré Télécom assure finaliser l’ensemble de ses déploiement d’ici 2017. La société veut aussi palier l’absence de terminaux compatibles Wimax en développant et produisant elle-même les appareils.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here