L’Europe souhaite investir dans le haut débit

L’Europe souhaite investir dans le haut débit

La Commission européenne propose de débloquer 9 milliards d’euros entre 2014 et 2020 pour le développement du haut et très haut débit en Europe. Elle exhorte aussi les Etats membres à investir dans le même sens.

Le 2 octobre dernier, à Bruxelles, Nellie Kroes, la commissaire européenne chargée des nouvelles technologies, a demandé aux Etats membres de l’Union européenne d’investir dans le haut débit. « L’argent privé ne peut pas tout faire et le haut débit a besoin d’un soutien public », a-t-elle souligné.

« Sans investissement, nous condamnons nos citoyens à des connexions lentes avec des pannes fréquentes ». « Si nous n’investissons pas, des millions de personnes vivant dans les régions peu densément peuplées vont se retrouver du mauvais côté du fossé numérique », a rappelé Me Kroes.

Dans le cadre d’un projet d’investissement européen, neuf milliards d’euros devraient être consacré au développement des services numériques et le haut, voire le très haut débit, en Europe.

L’objectif est « d’améliorer la compétitivité de l’économie européenne, notamment au niveau des PME, et à promouvoir l’interconnexion et l’interopérabilité des réseaux nationaux ainsi que l’accès à ses réseaux pour encourage le développement d’un Marché numérique unique. »

La Commission européenne souligne que cet investissement est aussi une source de profits et d’économie pour les années à venir. Ce projet devrait permettre à plus de 100 millions d’Européens d’être connectés, et pourrait générer plus de 50 milliards d’euros en Europe, ainsi que 100 à 350 milliards d’économie par an.

La proposition budgétaire a été présentée au Parlement et au Conseil européen, et devrait être adoptée avant la fin de l’année 2013.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here