L’Autorité de la concurrence valide les propositions de Numericable-SFR

L’Autorité de la concurrence valide les propositions de Numericable-SFR

Le 30 juillet dernier, soit exactement 9 mois après le rachat de SFR par Numericable, l’Autorité de la concurrence a publié deux communiqués confirmant la stratégie du nouvel opérateur et validant ainsi deux mesures proposées par Numericable-SFR.

 

 

Un accès au réseau de Numericable-SFR offert à la concurrence

 

                Le rachat de SFR par Numericable, le 30 octobre 2014, s’est fait à plusieurs conditions dont deux concernent directement le réseau de l’opérateur. La première condition était la renégociation de l’accord de co-investissement sur la fibre optique entre Numericable-SFR et Orange afin de voir quelle zone est réservée à quel opérateur. Enfin Numericable-SFR devait aussi s’engager à offrir un accès à son réseau aux autres opérateurs du marché, dans des conditions raisonnables.

 

Le premier communiqué de l’Autorité de la concurrence valide les offres proposées par Numericable-SFR aux autres opérateurs leur permettant d’utiliser son réseau câblé. « Les concurrents auront accès à un ensemble  complet de prestations de gros leur permettant de construire une gamme d’offres équivalente à celle de Numericable. Ils bénéficieront également de tarifs ne générant pas d’effet de ciseau tarifaire et leur laissant un espace économique suffisant pour se développer » précise le communiqué de l’Autorité de la concurrence. En d’autres termes, les concurrents que sont Orange, Free et Bouygues Telecom pourront désormais commercialiser des offres très haut débit sur le réseau câblé de Numericable-SFR.

 

Ces engagements ont été demandés à Numericable-SFR afin que l’opérateur ne s’appuie pas sur son réseau câblé pour acquérir la clientèle du segment des accès internet à très haut débit. Cela va permettre d’ouvrir l’accès au câble afin que les autres fournisseurs d’accès à Internet puisse concurrencer Numericable-SFR sur ce terrain.

 

Un accord de co-financement renégocié avec Orange

 

                Le second communiqué de l’Autorité de la concurrence rappelle que la maison mère de Numericable-SFR, Altice, s’était engagée à renégocier avec Orange les zones de déploiement de la fibre optique préalablement définies lors de la signature d’un accord entre Orange et SFR en 2011. L’accord entre les deux opérateurs a pour but de co-financer la couverture en fibre optique des zones moyennement denses de l’Hexagone.

 

Cette demande de renégociation a été faite à Numericable car, en rachetant SFR, l’opérateur se retrouvait avec des zones où il devait déployer de la fibre optique alors que ces zones étaient déjà couvertes en très haut débit par le réseau câblé de Numericable. C’est pour éviter un gel des déploiements que l’Autorité de la concurrence a demandé qu’Orange et le nouvel opérateur trouve un accord. Orange a donc désormais le droit de déployer sa fibre optique dans les zones câblées et initialement réservées à SFR, il sera surement très intéressant de voir la stratégie mise en œuvre par l’opérateur historique.

 

 

                Ces deux communiqués de l’Autorité de la concurrence qui valide les propositions de Numericable-SFR vont permettre au déploiement de la fibre optique à très haut débit sur le très haut débit de redémarrer de plus belle. Couplé avec le plan France très haut débit, tout cela ne présage que des bonnes choses pour le consommateur. Reste à voir ce quelle stratégie vont mettre en place chaque fournisseur d’accès à Internet.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here