Fleur Pellerin : ses attributions publiées au J.O.

Fleur Pellerin : ses attributions publiées au J.O.

Le Journal Officiel du 9 juin 2012 a décrété les attributions des divers ministres du premier gouvernement Ayrault, bien qu'ils aient été nommés le 16 mai 2012. Parmi les ministres, Fleur Pellerin nous intéresse particulièrement car ses fonctions sont directement liées à la fibre optique.

Fleur Pellerin est donc officiellement la Ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique depuis le 9 juin dernier. Le décret qui la nomme ministre détaille aussi ses attributions et nous permet d'entrevoir quelle sera la mission de la jeune ministre, notamment au niveau de la fibre optique et du très haut débit.

Mme Pellerin est Ministre déléguée auprès du cabinet d'Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif. C'est donc avec lui qu'elle aura le plus à travailler. Mais quelles seront ses missions ?

Le texte du Journal Officiel mentionne le « développement de l'économie numérique » et en détaille la définition : réseaux, équipements, services, usages et contenus numériques.

L'économie numérique est aussi liée au développement des PME puisque, comme il est souvent précisé, c'est dans le numérique que se joue le futur de l'industrie française et mondiale. Et les PME sont un moteur certain et performant pour l'économie.

Fleur Pellerin devra donc développer tout ce qui tourne autour de l'économie numérique et donc, en priorité, la fibre optique qui est considérée un enjeu majeur par les industriels et les opérateurs du secteur partout dans le monde.

La connexion à très haut débit est fondamentale pour sortir de la crise économique qui frappe les pays industrialisés depuis quelques années. La France ne peut pas se permettre de prendre du retard sur son développement et son déploiement, retard qui lui a déjà été reproché (mais qui a été démenti par l'Arcep).

Ce sera donc à Fleur Pellerin d'inciter les fournisseurs d'accès à internet à développer le réseau fibre optique sur le territoire français et d'inciter le gouvernement à investir et à faciliter les investissements dans ce domaine.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here