Un sommet international pour la 4G à Taipei

Un sommet international pour la 4G à Taipei

Taïwan ne peut faire l’impasse du passage au très haut débit mobile si le pays veut continuer à être un centre technologique et financier d’Asie. Pour discuter de l’adoption de la 4G sur l’île, un grand sommet international a été organisé à Taipei, la capitale.

L’île asiatique va réfléchir, à partir de demain, sur les enjeux et les difficultés techniques liées au déploiement et à l’adoption de la 4G dans le pays alors que la technologie LTE ne sera commercialisée qu’en 2017.

Un sommet international regroupant les opérateurs du pays et les principaux constructeurs et équipementiers du secteur télécom, parmi lesquels on peut compter Qualcomm ou encore Alcatel-Lucent et Siemens, devrait déboucher sur des solutions ou au moins des idées.

Taïwan a, en effet, largement misé sur la technologie WiMax pour la mobilité de des données de ses habitants avec quelques six licences attribuées à divers opérateurs en 2007. Mais le succès a été plus que mitigé avec seulement 135.000 clients en juillet 2012.

Taïwan a donc décidé de changer d’optique et de se langer dans la quatrième génération des normes mobiles, la célèbre 4G, afin de rattraper le temps perdu sur les pays voisins. La LTE, la norme légèrement inférieure à la 4G a déjà été déployée dans plusieurs régions d’Asie comme le Japon, la Corée du Sud ou Hongkong.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here