Un nouveau réseau fibre optique de 3,200 kilomètres opérationnel au Cameroun

Un nouveau réseau fibre optique de 3

Vendredi dernier à Maroua, dans le Nord du Cameroun, le ministre Jean-Pierre Biyiti bi Essam a inauguré le nouveau câble fibre optique du pays qui relie les principales agglomérations et centres stratégiques. Un câble qui n'aurait jamais vu le jour sans la Chine.


Le financement de la Chine a été primordial dans l'achèvement de ce nouveau réseau fibre optique de 3,200 kilomètres de long qui vise à interconnecter dix chefs-lieux de région et plus d'une centaine d'autres chefs-lieux départementaux du pays.

La Chine, via la banque Eximbank, a financé 85 % du projet, les 15 % restant ayant été fournis par le gouvernement camerounais. Un projet qui, au total, aura coûté près de 61,233 millions de dollars.

Les travaux de déploiement avaient débuté en décembre 2009 à Kye-Ossi, au Sud du Cameroun. LE déploiement aura duré près de trois ans et s'est achevé en juillet dernier. Huawei, l'équipementier leader chinois, s'est chargé de ces travaux.

Mais le câble n'a été receptionné que vendredi dernier par le gouvernement camerounais en porésence des représentants tchadien. Le Tchad a en effet accepté de faire transiter son trafic via ce câble et non via le Soudan comme il était prévu au départ. Une victoire pour le Cameroun et, surtout, pour les investisseurs chinois derrière ce projet.

Et la Chine semble très intéressée par nouer des partenariats solides avec l'Afrique et le Cameroun. 4,000 kilomètres de réseau supplémentaire sont déjà planifiés avec un financement chinois et n'attendent que l'aval des diverses autorités concernées.

Le Cameroun, qui vise un réseau de câbles fibre optique étendu entre 10,000 et 20,000 kilomètres reçoit de plus en plus de fonds d'investissement chinois. La Chine est devenue, en 2011, le premier bailleurs de fonds camerounais.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here