RDC : la fibre optique passe par Kinshasa

RDC : la fibre optique passe par Kinshasa

Le programme des réseaux de télécommunication haut débit en Afrique Centrale, s’atèle à relier Kinshasa, Lubumbashi, et Kisangani, les grands pôles économiques de la République Démocratique du Congo.

Déploiement de la fibre et économie numérique

Déployé à la mi-mars par Thomas Luhaka, vice-Premier ministre et ministre des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et de la communication ; le chantier haut débit, nommé CAB5, doit assurer un réseau en fibre optique et connecter la RDC avec les pays frontaliers. Ainsi, Kinshasa, Lubumbashi et Kisangani seront reliées à la fibre.

Selon les opérateurs locaux, le manque d’infrastructures et les coûts trop élevés des services bloquent l’accès du plus grand nombre à Internet. En outre, ces coûts élevés sont justifiés par le prix de location du satellite, ce qui augmente la charge des entreprises fournisseuses d’Internet.

Subventionné à hauteur de 92 millions de dollars par la Banque Mondiale, ce projet vise à développer l’économie numérique en RDC et à apporter le haut débit à la population, pour un prix abordable. En effet, selon les experts du secteur, le faible taux de pénétration d’Internet en RDC constitue un frein au développement de ce pays. Sur le plan administratif, Internet et la fibre permettraient notamment de centraliser des données, rendant pus faciles les démarches administratives. D’autres avantages aussi, avec les domaines de l’éducation, l’enseignement à distance ou la télémédecine.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here