RDC : la fibre optique ne semble pas séduire les opérateurs de télécom

RDC : la fibre optique ne semble pas séduire les opérateurs de télécom

La république démocratique du Congo a inauguré l’arrivée de la fibre optique le lundi 8 juillet 2013. Une semaine est passée et pour le moment aucune des six sociétés exploitant la téléphonie n’y a souscrit.

Les six sociétés téléphoniques de la RDC semblent tourner le dos à la station d’atterrage du câble à fibre optique. En effet une semaine après l’inauguration, aucune y a souscrit expliquant qu’elles ne font pas confiance à la société congolaise des postes et télécommunications (SCPT), la pensant inapte à entretenir la station.

Les opérateurs de télécom boudent la SCPT

L’arrivée de la fibre optique aurait dû séduire les opérateurs télécoms. Au lieu ça, ils préfèrent la bouder ou plutôt la SCPT qui s’occupe de la maintenance. Ils ont noté plusieurs problèmes techniques comme l’arrivée de seulement 2,5 Go à Kinshasa à la place des 10Go lancés à partir de la station d’atterrage qui se trouve à Muanda.

Se sentant attaquer, le gouvernement reporte la faute sur la société chinoise. Elle n’aurait pas respecté les normes d’enfouissement et de distanciation pour le câble avec la route nationale numéro un. En effet, le câble est vieux de quatre ans, il est enfoui à 75 cm sous le sol au lieu des 120 prévus. Le pire est qu’il n’atteint Kinshasa que sur 10 Km alors qu’il était prévu qu’il le fasse sur 90.

La SCPT manque de moyens

La SCPT a voulu prendre en charge toute la maintenance de la station d’atterrage cependant selon un expert, elle y est inapte. Elle manque cruellement de moyens humains comme financiers. Si l’inauguration a été si rapide, c’était pour servir certains intérêts politiques.

Résultat des courses, les opérateurs télécoms préfèrent faire confiance aux américains et leur satellite à 4 000 dollars américains le mégahertz. Ils seraient favorables à la création d’une société issue d’une alliance privé-public pour la maintenance de la fibre optique.

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here