Opelika et fibre d’optique : pas assez de transparence de la part d’OPS

Opelika et fibre d’optique : pas assez de transparence de la part d’OPS

Opelika, ville riche en patrimoine historique, est sur le point de devenir l'une des villes les plus avancées de l’Etat de l’Alabama.

Il y a cinq ans, le maire d’Opelika Gary Fuller a évoqué l'importance d'avoir la fibre optique dans la ville. Fuller avait conclu au cours des réunions du conseil que la fibre optique était la solution et l'avoir dans la ville serait rentable et efficace.

Désormais, le conseil examine une résolution relative à une politique d'utilisation acceptable (PUA) pour le réseau de fibre optique car il est existe encore quelques zones à éclaircir concernant les données des utilisateurs.
OPS, qui est la première compagnie d'électricité appartenant à la municipalité dans l'État de l'Alabama s’occupe de gérer le réseau de fibre optique de la ville d’Opelika.

Mais il y a des questions et des préoccupations au sujet de la charte de PUA de la ville, plus précisément concernant surveillance du réseau. Car OPS se réserve le droit de surveiller les scans de ports, les journaux de transactions du serveur, l'utilisation de la bande passante, l'utilisation des ressources du serveur, accès et pare-feu. Il peut également bloquer ports, adresses, réseaux de services ou toutes entités qui nuirait à la stabilité du réseau.

Les fonctionnaires municipaux réclament donc d’avantages de transparence quant aux intentions d’OPS et espèrent que le réseau de fibre optique de la ville sera complet en début d'année prochaine, avec des services tels que la télévision par câble, d'Internet haute vitesse et téléphone disponible dès le printemps.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here