Le Tchad espère beaucoup du Salon africain des Technologies de l’information et de la communication

Le Tchad espère beaucoup du Salon africain des Technologies de l’information et de la communication

Le Salon africain des Technologies de l’information et de la communication est l’occasion pour le Tchad, pays organisateur, de montrer ses compétences dans le domaine des technologies de la communication, notamment dans l’installation d’un réseau de fibre optique.

Le développement de la fibre optique est encouragé au Tchad

À l’occasion du Salon africain des Technologies de l’information et de la communication qui a lieu début septembre à N’Djamena, le Tchad souhaite montrer qu’il est un pays capable d’être un leader dans les TIC. Par la voix de son ministre de la Communication, Hassan Sylla Bakari, le gouvernement tchadien espère que ce salon sera un élément déclencheur pour le développement des technologies dans le pays. L’installation d’un réseau de fibre optique et de nombreux emplois pourraient être créés à la suite de cet événement. Le cas échéant, le Tchad deviendrait alors un point central des échanges de données dans la région d’Afrique centrale.

Actuellement le Tchad n’est pas un pays ayant de nombreux utilisateurs sur les réseaux internet et téléphonique (un tiers de la population). Mais depuis 2009, chaque année le nombre d’abonnés double. C’est bien le signe d’un développement  important dans ce pays qui compte 12 millions d’habitants. En réponse à ces nombreux changements, l’état tchadien prévoit d’investir 27 milliards de francs CFA dans les deux ans à venir pour l’installation de la fibre optique ce qui est un gage de qualité pour le réseau.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here