Le réseau fibre optique croît en afrique de l’Est

Le réseau fibre optique croît en afrique de l'Est

La fibre optique, vecteur de croissace reconnu par de nombreux analystes, se déploie de plus en plus en Afrique. Les capitale d'Afrique de l'Est seront bientôt interconnectée par une liaison allant de Nairobi à Kigali.

Le Kenya et la Tanzanie verront leurs principales villes interconnectées grâce au déploiement, par la société Liquid Telecom, via sa filiale Kenya Data Networks, d'un grand réseau fibre optique de près de 120 km de long.

Les villes de Nairobi, Dar es Salam, Kampala ou encore Kigali auront donc accès au très haut débit grâce à cette nouvelle technologie utilisant la lumière pour transporter l'information. Une technologie qui se déploie actuellement partout dans le monde, comme en France.

L'intérêt du déploiement d'un tel réseau est bien entendu d'améliorer la connexion des usagers et des entreprises dans des pays en plein développement. Les fournisseurs d'accès internet des divers pays concernés pourront donc fournir de meilleurs service et les habitants bénéficier des usages internet à haut débit.

Ce nouveau câble fibre optique, dont le déploiement a déjà très bien avancé, devrait être opérationnel dans 3 mois, en août 2013.

Nic Rudnick, PDG de Liquid Telecom, a commenté la création de ce nouveau tronçon de fibre optique en affirmant que « nous croyons que la technologie doit être pour tout le monde. Le complément de fibre optique de Namanga sera une autre pierre majeure à la consolidation de la large couverture de l’Afrique en fibre optique par Liquid Telecom. Cela confirme notre position de leader dans la fourniture de la connectivité des communications panafricaines

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here