Le Luxembourg veut devenir le pays d’accueil des data centers européens

Le Luxembourg veut devenir le pays d’accueil des data centers européens

Le Luxembourg souhaite tirer profit de sa localisation au cœur de l’Europe pour accueillir un grand nombre de data centers. Depuis 2006, à la faveur d’un prix de l’électricité bas, de nombreuses sociétés spécialisées dans l’Internet se sont installées dans le Grand-Duché.

600 kilomètres de fibre optique

A l’heure actuelle, la majorité des data centers se trouvent aux Etats-Unis. Néanmoins, la nécessité d’avoir des centres sur tous les continents se fait désormais sentir. Le but étant de rapprocher les contenus des serveurs afin de pouvoir offrir la même vitesse de connexion partout. Par conséquent, accueillir les data centers sur son territoire est devenu un objectif pour un certain nombre de pays européens comme l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Irlande et donc le Luxembourg.

Ce dernier Etat compte en effet tirer avantage de sa situation géographique avantageuse au cœur de l’Europe et du prix de l’électricité pratiqué dans le pays, plus bas que ses concurrents. De plus, le Grand-Duché a, depuis 2007, entrepris la construction d’un réseau de fibre optique de 600 kilomètres visant à relier le pays avec les plus importants points d’échange Internet d’Europe situés à Bruxelles, Francfort, Amsterdam, Londres, Strasbourg ou encore Paris.

Dans ces conditions, de nombreux éditeurs de jeux vidéos en ligne ont élu résidence au Luxembourg, comme Big Fish, OnLive, Zynga, Fabrique d’images ou encore Nexon. Et il en va de même pour les grandes entreprises de l’Internet : Rakuten (Price Minister), Amazon, eBay et Skype s’étant également installé dans le pays.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here