Le Burundi continue le développement de son réseau de communication

Le Burundi continue le développement de son réseau de communication

Le ministre burundais des Finances, Tabu Abdallah Manirakiza, a fait savoir qu’en plus de la mise en service du réseau de fibre optique BBS début 2015, un réseau supplémentaire viendra épauler les infrastructures du Burundi: le MAN

Le réseau burundais se diversifie et se modernise

Le Burundi a envie de se munir d’un réseau national de communication efficace pour favoriser les échanges au sein du pays. Pour cela le ministre burundais des Finances, Tabu Abdallah Manirakiza, a annoncé que le réseau de fibre optique BBS (Burundi Backbone System) serait opérationnel  au début de l’année 2015. Ce réseau est long de 1250 kilomètres et est relié aux câbles sous-marins passant par Mombasa  au Kenya et par Dar es Salam en Tanzanie. L’exploitation de la fibre optique sera assurée par cinq opérateurs dans le cadre d’un partenariat public-privé.

En plus de ce premier réseau, le ministre burundais a annoncé qu’un nouveau réseau allait être installé afin d’augmenter la connexion large bande dans le pays. Le réseau métropolitain de Bujumbura, le MAN, vient donc se rajouter  aux infrastructures déjà existantes. Il est financé avec l’aide d’un prêt de 15 millions de dollars américains de la Banque d’import-export de Chine.

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here