L’Algérie investit massivement dans le très haut débit

L’Algérie investit massivement dans le très haut débit

Très en retard en ce qui concerne la qualité de la connexion Internet disponible dans le pays, l’Algérie va investir 2 milliards de dollars. L’objectif est de déployer son réseau de haut et très haut débit, notamment par le biais de la fibre optique.

Outil du développement économique

« Le gouvernement algérien a alloué un montant d’environ 2 milliards de dollars pour couvrir les investissements en matière d’infrastructures haut et très haut débit durant les cinq prochaines années », a indiqué Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication. Les autorités algériennes souhaitent en effet rattraper leur retard et s’atteler à la modernisation d’un outil clé pour la croissance économique, longtemps délaissé.

De fait, le pays détient l’un des réseaux les moins performants du monde. De nombreuses entreprises, n’ayant pas accès au très haut débit, se trouvent donc freinées dans leur développement. Par conséquent, ces outils technologiques seront installés en Algérie grâce à « des infrastructures pérennes et évolutives ». Pour ce faire, Mme Derdouri a indiqué que les normes relatives à la construction des réseaux seraient respectées à la lettre afin d’assurer « la fiabilité, la sécurité et l’interopérabilité » sur Internet.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here